Concours Prix 2022

LIVRES RECUS POUR LE CONCOURS 2022  

Découvrez progressivement la liste des ouvrages envoyés par les auteurs et éditeurs .

Pour concourir à l’un des Prix 2022 du Salon du Livre Pyrénéen (plus d’info sur les Prix)

Les notices, ci-dessous, sont rédigées à partir des présentations en 4ème de couverture des ouvrages .

 

Il suffisait de prendre le bon chemin T

 

Il suffisait de prendre le bon chemin

Marie-thé Laclaverie
2022, Éditions L’Harmattan, 90 p.
Sur le chemin qui borde l’Adour, deux jeunes femmes se croisent, se sourient, se parlent ! Une rencontre providentielle pour Amandine et Florence brisées par le handicap, la maladie.
La parole salvatrice se déploie au fil des jours pour ces deux filles au tempérament bien trempé qui les sauve de la souffrance, de l’incertitude de l’avenir, une vraie amitié se forme, un lien indéfectible les unit ! Avec elles, on comprend mieux le sens de l’existence, leur expérience au lieu de les détruire leur donne une force exceptionnelle, une belle envie de vivre.
Passer un moment avec les deux héroïnes de cet ouvrage aide à comprendre que, quoi qu’il arrive, la joie de vivre peut demeurer en nous.

 

Les maisons vides T

 

Les maisons vides

Laurine Thizy
2022, Éditions de l’olivier, 268 p.
« Par une nuit aux étoiles claires, Gabrielle court à travers champs. Elle court, je crois, sans penser ni faiblir, court vers la ferme, la chambre, le lit, s’élance minuscule dans un labyrinthe de maïs, poussée par une urgence aiguë, par le besoin soudain de voir, d’être sûre. »
Des premiers pas à l’adolescence, dans cette campagne qui l’a vue naître, Gabrielle, avec une énergie prodigieuse, grandit, lutte, s’affranchit. Gymnaste précoce, puis soudain jeune femme, Gabrielle ignore les araignées dans son souffle comme les regards sur son corps. Elle avance chaque jour un peu plus vers la fin de l’enfance.
Porté par une écriture aussi puissante que sensible, Les Maisons vides laisse entendre le vibrant chœur de femmes autour de Gabrielle : Suzanne, Joséphine, María… Générations sacrifiées ou mal aimées, elles ont appris à se dévouer, à faire face et, souvent, à se taire.

 

Soleils d'Or T

 

Soleils d’or – le rêve d’Escaro

Jean Kouchner
2022, Balzac éditeur, 232 p.
Banlieue parisienne. Au milieu des difficultés, du chômage, de l’absence de perspectives, Gabriel grandit au sein d’une cité où se mêlent espoirs et dérives, où naissent les inimitiés et les solidarités. Il surnage grâce à son amour immodéré de la montagne où il n’est encore jamais allé, mais qu’il connaît par cœur pour la parcourir sur internet et les réseaux. Sa rencontre avec Julien, alpiniste amateur, va lui permettre de concrétiser son graal. Il le suit dans son club, part dans un camp d’été où il rencontre Charline, son premier amour et d’autres jeunes rêvant de fuir cette société qui ne veut pas d’eux : Nemo et Mouna. Ils habitent un squat banlieusard, veulent s’installer dans une ferme abandonnée d’Escaro, un village des Pyrénées-Orientales, et rêvent… soixante huitards attardés ! d’y construire leur société parallèle.
La ferme… accomplir ce rêve fou. Se sortir de la cité. Vivre enfin ! Mais pour cela il faut un peu d’argent… avoir juste de quoi se lancer…
« Ce n’est pas un problème, l’argent, je sais où le trouver ». Nemo est sûr de lui. Un braquage sans risques ! Ils imaginent alors un scénario tranquille : attaque sans violence d’un bureau où l’argent liquide abonde.
Mais tout dérape…

 

Le matriarcat basque T

 

Le matriarcat basque

Anne-Marie Lagarde
2022, Éditions Arteaz, 302 p.
Nombreuses sont les formules matriarcales dans le monde. Il ne s’agit pas d’une domination des femmes, c’est-à-dire d’un calque du patriarcat (lequel, s’aidant souvent d’une croyance en un Dieu-père créateur, consacre leur abaissement politique et social), mais d’une croyance en la mère première assortie d’une égalité des sexes.
Matriarcat signifie « mères depuis le début ». Ce qui renvoie au fait biologique puisque les mères « donnent naissance », mais aussi au fait culturel puisqu’elles sont les initiatrices du langage avec leurs bébés. Sans langage articulé, pas de sociétés humaines.
Auscultant le droit ancien, l’histoire, les coutumes, les systèmes d’alliance et de parenté, la gestion des communaux, la politique, la religion, les croyances, mythes et rites, plongeant dans la profondeur de la langue basque…, faisant appel aux études juridiques, à l’anthropologie, à l’ethnologie, à l’histoire et à la linguistique, Anne-Marie Lagarde brosse le portrait d’une société traditionnelle disparue, ou plutôt enfouie.
Se révèlent un monde différent et une vision de l’humanité en rupture avec les modèles actuellement dominants.
Un message d’espoir.

 

Course lente en Pyrénées T

 

Course lente en Pyrénées

Denis Garnier
2022, Éditions Chapitre.com, 148 p.
Nous sommes en 1212. Le récit nous plonge au cœur du Pays Toy et plus particulièrement dans le village de Gèdre, dans une maison pleine de vie qui en sera le camp de base. A partir de là, l’auteur reprend une définition du Pyrénéisme de Henri Beraldi, « Le pyrénéisme traduit une façon d’être et de ressentir la montagne ». Sa réalité rayonne dans notre pensée comme ces horizons surnaturels qu’on voit quelquefois au fond de nos rêves.
Tout au long du récit il nous présente des personnages attachants, historiques qui ont marqué la vie de la vallée et bien au-delà. Sa rencontre avec un ancien guide de Gavarnie nous plonge dans les réalités d’un été 1943 au cours duquel le passage des clandestins a confirmé les valeurs des pyrénéistes. Mais le cœur du livre nous tient souvent en apnée pour atteindre le fameux trois-mille, une conquête qui marque une étape importante pour chaque jeune pyrénéiste.
Cette course lente n’est pas seulement une marche pour atteindre un sommet, mais aussi une ambition pour préserver l’ouvre de la nature qui est à la fois artiste et alliée de l’art. La course lente en Pyrénées permet d’affirmer que si l’humilité pouvait se dessiner, ce serait ici, au pied de la montagne.

 

Chronique impertinente T

 

Chronique impertinente des Gasconnes, Vascons et autres Basques

Didier Rösch
2021, SAMC Éditions, 286 p.
La Société des Amis de Madame Campan propose ici un abrégé chronologique qui résume l’Histoire des Pyrénées et des vallées de l’Ebre, de l’Adour et de la Garonne au Moyen Age. Ce regard historique aide le lecteur à replacer dans leur contexte culturel les lieux et les personnages et les évènements emblématiques d’une région aujourd’hui partagée entre la France et l’Espagne.
Le récit articule l’histoire de ces deux nations telle qu’elle apparaît vue depuis les Pyrénées.
Loin de constituer une barrière, les montagnes furent, en effet, au Moyen Age, une zone d’échanges culturels et commerciaux relativement épargnées par les conflits qui opposaient des conquérants de part et d’autre de la chaîne. La culture des montagnards trouva là l’occasion de multiples métamorphoses.
Les traditions pyrénéennes sociales et familiales ont, cependant, montré leur robustesse conservant jusqu’au XXème siècle des caractères profondément originaux.

 

Guetter l'aurore T

 

Guetter l’aurore

Julie Printzac
2022, Éditions Les Escales, 330 p.
Alors qu’elle traverse une crise personnelle, Deborah décide de poser ses valises chez sa mère, où vit aussi Esther, sa grand-mère qui perd doucement la mémoire. Un jour, Esther prononce avec force et effroi un prénom : Clara, avant de se murer à nouveau dans le silence. Mais Deborah ne veut plus ni du silence, ni des fantômes. Commence alors pour elle une longue enquête familiale qui la plongera dans la brutalité du passé.
En 1941, bien avant sa naissance, une famille juive s’installait dans une grande demeure délabrée de Saint-Girons, au pied des Pyrénées. Entre les difficultés du quotidien, les rafles, l’angoisse latente et les tourments adolescents, quelle vie fut celle de la jeune Esther ? Comment sa famille a-t-elle traversé la guerre ? Et surtout, qui était Clara ? Avec beaucoup de justesse, Julie Printzac tisse ici le récit d’une mémoire déchirée, brûlée au feu de l’Histoire et des passions humaines.

 

Nos corps Pirogues T

 

nos corps pirogues

Marie Cosnay
2022, Éditions L’Ire des marges, 176 p.
Sur les bords de l’Adour, dans un jardin-refuge où se mêlent les langues et les récits d’exil, un enfant apparaît. Il vient de Guinée-Conakry. Il a traversé plusieurs frontières avant d’arriver en France, au Pays basque, où Marie Cosnay croise sa route en 2017.
Après l’épopée du voyage, c’est une nouvelle bataille qu’il doit livrer pour faire reconnaître sa minorité auprès de l’administration française : un parcours fait d’incohérences, d’injonctions folles – être clair avec son histoire -, et d’espoirs déçus.
« Mais la route ne compte pas s’arrêter, elle ne se pense pas avec l’arrêt. La fuite et le passage comme création. C’est ce que sait et porte l’enfant depuis dix-sept ans qu’il est né. Je vais tout recommencer, je vais recommencer l’entretien social, je vais répondre aux questions, tu veux mon histoire, alors prends mon histoire, tu veux que je dise ce que je sais pas alors je te le dis, (..), j’ai sans doute mal répondu aux interrogatoires mais je vais tout reprendre et tu verras, je serai un enfant. »

 

Franchir les Pyrénées T

 

Franchir les Pyrénées

Yvon-Paul Técheney
2022, A4PM Éditions, 194 p.
Il existe beaucoup de documents, d’expositions, de livres, de mémoires, d’études, de témoignages et de sites Internet sur l’histoire des Pyrénées. Mais, souvent ne sont évoqués qu’une vallée, une région, des témoignages ou un sujet précis. L’auteur, montagnard, ayant parcouru cette montagne depuis l’âge de 8 ans, a désiré regrouper un ensemble de données concernant les franchissements des Pyrénées au plus près de la vérité historique.
L’étude cartographique donne beaucoup d’indications : n° de bornes, altitudes, noms et traces des sentiers, sommets et cols mais le fait d’avoir posé ses skis, son sac, son bâton, ses chaussures et surtout son propre regard sur ces lieux historiques traversés par les humains, donne de la crédibilité aux textes.

 

Eaux sulfureuses T

 

Eaux sulfureuses

Daniel Hernandez
2022, TDO Éditions, 312 p.
Une patiente en cure de désintoxication se noie dans un bassin d’eau sulfureuse. Un truand décède mystérieusement dans le hammam d’un centre thermal.
Un squatteur inoffensif est retrouvé mort, électrocuté par le troisième rail du Train Jaune. Sur sa peau subsistent des traces de sulfure d’hydrogène, ce composé à la délicieuse odeur d’œuf pourri.
Enquêtant en association avec les gendarmes et en parallèle avec les Stups, Jepe Llense a bien du mal à élucider ces meurtres commis sur fond de trafic de drogue aux frontières franco-hispano-andorranes. Une enquête qui sent le soufre !

 

Campan T

 

CAMPAN – Voyages aux sources de l’Adour

Équipe éditoriale de la Société des Amis de Madame campan
2021, SAMC Éditions, 144 p.
Peuplée depuis l’Antiquité, conquise par les Romains, puis les Wisigoths avant les Arabes dont elle se libère avec Charles Martel… puis encore par les Anglais et libérée à nouveau avec Duguesclin. La communauté campanoise promue « Lieu » en 1429, connaît son âge d’or vers 1600 lorsque la commune ne connaît d’autre seigneur que le roi. Ça commence ainsi et puis tout s’organise, se bâtit et se met en devenir…
Il faut connaître et comprendre cette vallée-village si particulière dont les Romantiques on fait « L’Arcadie des Pyrénées ». Alors on chemine dans le livre aussi facilement que sur une route ou sur un chemin et on découvre ses lieux, sa vie, sa société et l’industrie de ses hommes.

 

100 passages pyrénées T

 

100 Passages pyrénéens

Bruno Mateo, Bruno Valcke
2022, Rando Éditions, 216 p.
Bruno Mateo et Bruno Valcke aiment arpenter les Pyrénées en donnant un sens à leurs randonnées. Ils vous invitent ici à les suivre sur ces itinéraires empruntés depuis des temps immémoriaux par les populations locales, les armées, les marchands, les pèlerins, les fuyards et déserteurs, les pyrénéistes aussi.
Vous ferez ainsi route avec les passeurs ariégeois durant la Seconde Guerre mondiale, les contrebandiers du Pays basque et d’Andorre, les réfugiés catalans de la Retirada, le bétail transhumant selon les accords de lies et passeries liant des vallées mitoyennes, etc.
S’appuyant sur des archives historiques, des récits avérés et des coutumes établies, cet ouvrage richement illustré s’inscrit plus que jamais dans l’histoire de ce massif.

 

Petite ville T

 

Petite ville

Joe Garix
2022, Autoédition, 145 p.
Une jeune femme retourne dans sa ville natale, aux pieds des Pyrénées, pour tenter de retrouver le meurtrier de son amie d’enfance, assassinée lorsqu’elle était adolescente. Cette enquête sensorielle dans les nuits de la petite ville de province lui rappellera son enfance, et le mépris que lui témoignaient alors les gens de la ville.
Son investigation solitaire sera jalonnée de rencontres étranges.
Elle devra plonger dans le passé pour faire resurgir sa mémoire. Voyager dans la nuit pour retrouver la lumière.

 

Matrices T

 

Matrices

Céline Denjean
2022, Éditions Marabout, 360 p.
En plein mois de décembre, une terrible tempête se déchaîne sur les Pyrénées. Sous la pluie battante, une jeune femme enceinte qui court à perdre haleine est percutée par une camionnette. Avant de mourir, elle murmure quelques mots en anglais : « Save the others ». Qui est cette femme sans identité ? Que cherchait-elle à fuir ? Que signifie la marque étrange sur son épaule ? Et qui sont ces autres qu’il faudrait sauver ?
Les gendarmes Louise Caumont et Violaine Menou se lancent alors dans une enquête hors-norme. Au fil de leurs investigations se dessine la piste d’un trafic extrêmement organisé. Dès lors, les enquêtrices comprennent que l’horloge tourne pour d’autres femmes, sans doute prisonnières quelque part, et dont la vie ne tient plus qu’à un fil.

 

 

LLUMS T

 

Llums

Christophe Levillain
2021, Auto-édition, 176 p.
Ce livre est le fruit d’un travail photographique mené au gré des saisons, des terroirs et du patrimoine de ce territoire d’orient des Pyrénées, le plus méridional de la France continentale, terre de soleil et de lumière balayée par la Tramontane. “LLUMS”, qui signifie lumières en catalan, célèbre la terre, l’air, la mer et le feu du Roussillon, au fil des quatre saisons. Le photographe Christophe Levillain nous emmène dans un tourbillon étincelant d’images réalisées sans filtres numériques à la découverte du Pays Catalan, depuis les petits ports de la Côte Vermeille jusqu’aux plus hauts sommets du Vallespir, du Conflent, de la Cerdagne et du Capcir.
Résultat de 30 ans de prospections, de découvertes et de rencontres sur les sentiers maritimes et montagnards, ce livre d’art réalisé avec des photographies prises majoritairement entre 2015 et 2021 émerveille par ses paysages et décors lumineux, ses aurores et crépuscules mais aussi ses nuits d’orages et ciels azurés chahutés par les vents roussillonnais. Découvrez le Pays Catalan autrement !

 

 

Ligne de crête T

 

Ligne de crête

Pascal Sancho
2021, Mareuil Éditions, 240 p.
Dans Ligne de crête, Pascal Sancho qui a exercé pendant près de 30 ans la spécialité de secouriste en montagne raconte ces situations où le sauvetage ne tient parfois qu’à un fil… Pas après pas, d’impressions en émotions, il nous fait pénétrer dans les coulisses de ce milieu si particulier qu’est celui des sauveteurs d’élite. Plongé dans l’action, le lecteur est pris par l’air vif des montagnes et la joie que procure la réussite d’un sauvetage comme ce skieur libéré d’une avalanche, ces jeunes malchanceux repêchés d’une rivière glacée par les secouristes ou a contrario, la tristesse qui accompagne ces femmes et ces hommes lorsqu’ils arrivent trop tard. Au fil du livre se dessine un florilège de valeurs comme l’abnégation, le courage, le dépassement de soi ou l’esprit d’équipe qui permet de mieux comprendre la réalité du métier de secouriste en montagne. L’amour de l’autre l’emportant toujours, ce récit rare nous offre aussi une formidable représentation de la condition humaine.

 

 

Les comtes de Foix T

 

Les comtes de Foix

Claudine Pailhès
2022, Éditions Loubatières, 878 p.
Si certains comtes de Foix ont attiré sur eux l’intérêt, voire la passion, des historiens, l’histoire de la dynastie tout entière n’a jamais été faite. Celle des premiers comtes se confond avec celle de leur comté, mais très vite l’horizon de la famille s’élargit, débordant largement les montagnes des origines. Toujours présents au cœur des grands évènements de leur temps, mêlant les provocations téméraires, les risques calculés et le génie diplomatique condition de la survie, les comtes de Foix ont pris une place de premier plan dans l’histoire du Midi de la France et dans celle des Pyrénées du nord comme dans celle des Pyrénées du sud, de la Catalogne à la Navarre. Bien plus, survivant à la croisade contre les Albigeois, à la guerre de Cent Ans puis aux guerres de Religion qu’ils ont abordées en meneurs et dont ils ne furent jamais les victimes, faisant de ce qui aurait pu causer leur perte l’instrument de leur puissance, ils devinrent des acteurs majeurs de l’histoire de leur temps en une avancée constante qui les amena à la tête du plus grand domaine seigneurial du royaume, à la couronne de Navarre puis à la couronne de France.
En cela, l’histoire des comtes de Foix, appartient de façon évidente non seulement à l’histoire de France mais à celle aussi de l’Occident médiéval.

 

 

Le cheval de Merens T

 

Le cheval de Mérens – Renaissance du « noir frontalier d’Espagne »

Olivier Courthiade
2022, Le Pas d’oiseau, 151 p.
Un livre qui dévoile un pan considérable de l’histoire du cheval de Mérens, et plus précisément de sa résurrection. Passer en effet de 20 naissances en 1964 jusqu’à 850 en 1998 ne s’est pas fait par un coup de baquette magique.
Tel un petit berger des Pyrénées, Olivier, aboyant, galopant sur tous les fronts, mordant parfois pour rassembler ses ouailles, a réussi à renverser la vapeur dans un milieu, pour le moins sceptique dans le meilleur des cas, hostile parfois, car on pardonne peu à ceux qui réussissent.
Son charisme et sa compétence ont suscité un réseau d’amitié, en particulier en dehors de l’Ariège, qui a fortement contribué à l’expansion de la race.
Sa volonté farouche de valoriser les qualités de la race nous ont valu des prestations inoubliables de sa part. Qui ne se souvient du premier défilé d’attelages à Bouan, de la reconstitution de la diligence Saint-Girons – Foix attelée de cinq magnifiques étalons, des tandems montés par les amis François Blondeau et Pierre Germain qui l’accompagnait, de ses postes hongroises… Tout cela à la capitale !
Ceux qui ont écouté ses conseils avisés et désintéressés sont devenus les ténors de la race, pour ne citer que les Laguerre, Paquin, Subercaze, du Maroussem, Corrège et tant d’autres… Certains l’ont, hélas, oublié.

 

 

La montagne des autres T

 

La montagne des autres

Georges-Patrick Gleize
2021, Calmann Levy Territoires, 326 p.
De terrifiants secrets dorment sur les pentes des estives… C’est au fond d’une vallée de la Haute-Ariège, dans la vieille maison d’une tante éloignée, que Laura Farges vient s’isoler pour terminer enfin sa thèse. La jeune professeure espère bien que personne ne viendra perturber son travail dans ce coin reculé, entouré de magnifiques montagnes. Mais les familles du hameau qui se partagent les terres environnantes depuis toujours la voient arriver d’un œil méfiant, sinon hostile. Toutefois, Laura peut compter sur son étrange voisine, Elena, une Hollandaise, que les gens du pays appellent « la Louve ». La paix que Laura venait chercher cède pourtant très vite la place à un climat menaçant : victime d’actes de malveillance, elle découvre bientôt qu’une omerta pèse dans la vallée sur plusieurs disparitions.
La curiosité de Laura n’est pas du goût de tout le monde et ce qui se voulait une studieuse retraite vire peu à peu au cauchemar. Quels redoutables secrets cachent les habitants de ce hameau perdu ?

 

La vallée d'aureT

 

La vallée d’Aure : de la légende à l’histoire

Frantz-Emmanuel Petiteau
2022, L’Harmattan, 168 p.
Cette étude est le fruit d’une réflexion menée sur l’historiographie d’une vallée pyrénéenne, la vallée d’Aure dans les Hautes-Pyrénées. Si les écrits ne sont pas des témoins d’une histoire rigoureuse, ils témoignent de représentations collectives et des structures mentales des sociétés. Malgré la parution de travaux scientifiques – articles de sociétés savantes ou même quelques ouvrages – il n’empêche que des poncifs aient été transmis jusque dans certains écrits contemporains figurant même dans des plaquettes touristiques, mêlant ici tradition légendaire et « histoire officielle ».
Ainsi, l’apport de la civilisation romaine dans l’Antiquité, les énigmatiques Arrevasces, les invasions, les tours à signaux, les seigneurs impitoyables, les templiers, les pèlerins jacquaires du Moyen-Âge et même les cagots sont autant de thèmes qui ont fasciné des auteurs et continuent de séduire un large public. En outre, ces récits témoignent d’un contexte sociohistorique, celui des mentalités.

 

Les basses Pyrénées T

 

Les Basses-Pyrénées dans la seconde guerre mondiale

Claude Laharie
2021, Cairn, 732 p.
L’auteur a souhaité dépasser la nature duale du département, Pays basque d’un côté et Béarn de l’autre, qui a longtemps conduite à écrire deux histoires séparées des événements, alors que les problématiques sont sensiblement les mêmes. La ligne de démarcation, au cœur du Pays basque, ne s’impose que pendant dix-huit mois, mais elle contribue à l’aversion durable ressentie à l’encontre de l’occupant.
Pendant les quatre années de Vichy, les Pyrénées basques et béarnaises deviennent la principale voie de passage vers l’Espagne. Vingt-cinq maquis sont actifs au printemps 1944. La répression est féroce, menée par les Allemands avec le concours des services de Vichy. Sans oublier le camp de Gurs, symbole des malheurs de la guerre et des déportations de juifs vers les camps d’extermination. La libération de 1944 permet l’émergence d’une nouvelle génération d’hommes politiques, parmi lesquels Honoré Baradat et Ambroise Bordelongue, aussi efficaces que discrets. Un texte synthétique, complet et actualisé à la lumière des dernières recherches et publications.

 

Les pourquoi du pays basqueT

 

Les pourquoi du Pays Basque

Gorka Robles Aranguiz
2021, Atlantica, 118 p.
Qui d’entre nous, à un moment, ne s’est jamais demandé pourquoi : pourquoi la Villa Belza ? Pourquoi le Trinquet Moderne ? Pourquoi pouvait-on tuer un Basque en Islande ? Pourquoi Barcus est-elle propriétaire de l’ile Florena sur les les Galapagos ? Pourquoi autant de recettes de bakalao ? Pourquoi… ?
Que les sujets soient amusants, sérieux, loufoques, historiques ; qu’il s’agisse de l’ikurriña, du gâteau basque, des couleurs de l’Aviron Bayonnais, d’Offenbach et bien d’autres choses encore, toutes vos interrogations auront enfin une réponse.
Et tout cela sera la vérité… ou pas ».

 

Elisée Reclus T

 

Elisée Reclus

Béatrice Giblin
2021, Cairn, 156 p.
Élisée Reclus, géographe libertaire, est entre autres, l’auteur, au 19º siècle, de deux très grands livres : La Nouvelle Géographie universelle et L’Homme et la Terre. Bien méconnu aujourd’hui, il était alors très célèbre, non seulement en France d’où pourtant il avait été proscrit après la Commune, mais aussi à l’étranger. Ses ouvrages étaient traduits en plusieurs langues… Sa réputation dépassait largement les milieux scientifiques et il était lu par un très large public ; sa Nouvelle Géographie universelle publiée à plusieurs milliers d’exemplaires paraissait chaque semaine sous forme de fascicules. C’est que sa géographie n’était pas fastidieuse nomenclature ; il faisait découvrir le monde, décrivait les pays étrangers ; il parlait des rapports des hommes avec la nature mais aussi de leurs luttes pour le progrès et pour la liberté.
Son œuvre est aujourd’hui à peu près totalement oubliée. Évidemment le monde a bien changé depuis qu’il a écrit sa Nouvelle Géographie universelle, mais sa démarche reste exemplaire et l’ampleur de sa conception de la géographie dépasse encore largement celle de la plupart des géographes d’aujourd’hui. Ses questionnements, surtout, sont plus que jamais à l’ordre du jour.

 

T Les tirbulations reporter randonneur copie

 

Les tribulations d’un reporter randonneur. Récits pyrénéens

Patrice Teisseire-Dufour
2022, Éditions du Sud-ouest, 160 p.
Au-delà de la réussite de l’ascension, de la beauté des paysages, ce qui fait le sel de l’aventure, c’est… l’imprévu, le cocasse, parfois l’erreur ou la poisse… Bref, tout ce qui peut dérailler durant la progression d’un reportage en montagne.
Patrice Teisseire-Dufour s’amuse à dévoiler l’envers du décor, les secrets de son étonnante profession. Les anecdotes sont courtes, prêtes à être contées, et se dégusteront au coin du feu après une bonne randonnée.

 

T Ramon

 

Ramon l’Alsacien. Enquête sur l’enfance et la jeunesse de Ramon de Carbonnières

Bertrand Thierry des Epesses
2021, Jérôme Do Bentzinger Editeur, 282 p.
Avant d’être l’homme de sciences et l’« Inventeur des Pyrénées », Louis Ramond de Carbonnières (1755-1827) fut une figure littéraire et politique au sein de la société intellectuelle foisonnante qui fut celle de l’Alsace à la veille de la Révolution.
Après une enfance de rêveries passée entre Neuf-Brisach, Nordheim en Kochersberg, Colmar et Strasbourg, Ramond fréquente les jeunesses strasbourgeoise et étrangère de la Deutsche Gesellschaft, club où règne le pré-romantisme en pleine effervescence. C’est la rencontre décisive avec le fameux Lenz qui a, déjà, un pied dans la folie. Il a à peine plus de vingt ans, il écrit et pense mettre Goethe et Shakespeare à la mode en France, trop tôt. Puis il rencontra le cardinal de Rohan, avec ce fastueux prince-évêque de Strasbourg et l’extravagant mage Cagliostro, il formera un trio paradoxal et singulier, qui éclatera avec l’Affaire du Collier, premier coup de cymbales de la Révolution ; ce fut un tourbillon délirant d’où aucun des trois ne sortit indemne. Ramond partira à Paris où il sera député à l’Assemblée Législative de 1791, laissant désormais, derrière lui, l’Alsace, et avec elle, son enfance et sa jeunesse.
A la lumière d’un nombre considérable de données inédites, l’auteur renouvelle, de manière inattendue, l’abord de cette étonnante période et de ses acteurs.

 

T Pyrénées

 

Pyrénées. Une histoire environnementale du tourisme

Steve Hagimont
2022, Éditions Champ Vallon, 114 p.
L’esthétique des paysages, la diversité de la faune et de la flore, l’ampleur des panoramas, la sévérité des cimes et des parois, le calme des lacs et la vigueur des torrents, les bienfaits des eaux, du climat et de la lumière, l’éveil sensoriel et intellectuel suscité par l’effort dans l’ascension, par la contemplation et par la vitesse dans les descentes neigeuses, l’«authenticité» des rencontres ; voilà autant de raretés désirables que des franges croissantes de population sont venues consommer en montagne depuis le XVII° siècle. La montagne, offrant de communier avec la nature, présente une somme de ressources économiques que les promoteurs du tourisme s’attachent à faire fructifier. Ils étendent ainsi la marchandisation du monde aux espaces mêmes qui permettent d’y échapper. Suivons la transformation en produits touristiques des eaux, des paysages, du vivant, de la neige et des imaginaires, dans un espace pionnier du tourisme mondial : les Pyrénées.

 

Dans les filets d'arachné T

 

Dans les filets d’Arachné

Agnès Brown
2022, JDH Éditions, 124 p.
Elle tue malgré elle, elle tue parce qu’elle pense qu’elle n’a pas le choix. Elle est prise dans une spirale infernale qu’elle ne peut maitriser. L’unité spéciale de la gendarmerie d’Effelac, petite cité pyrénéenne, dirigée par le Major Eric Mercole, se voit confrontée à une série de meurtres peu commune. Si le premier corps retrouvé semblait avoir été victime d’un accident, les autres ne laissent aucun doute sur une origine criminelle… Une cascade de massacres qui font penser à l’œuvre d’un tueur en série.

 

Le chainon suivant T

 

Le chaînon suivant

Alain Rollat
2021, Cap Béar Éditions, 354 p.
Quelques Homs ont survécu à toutes les « fins du monde » et même au Big Kataklusmos de 3.933. Mais le peu qu’il en reste, sur l’ile de Custodia, est voué à l’extinction. Lassée des Homs, la Nature a décidé de s’en débarrasser pour soulager les autres espèces. Mais faut-il les remplacer ? Quelle espèce sera « le chaînon suivant » ? La réponse à cette question vitale appartient, peut-être, à une créature qui, pourtant, ne semble rien prendre au sérieux…

 

Val d'Azun T

 

Habiter le val d’Azun

Sous la direction de Vincent DEDIEU
2021, CAUE Hautes-Pyrénées, 134 p.
Le val d’Azun, vallée la plus occidentale de la Bigorre, à la frontière avec le Béarn, dispose d’une grande richesse patrimoniale et paysagère.
Cette nouvelle publication du CAUE « Habiter le val d’Azun » propose, aux habitants et aux amoureux de ce territoire, des outils de connaissance pour intervenir avec sens dans le respect de l’harmonie des lieux. A partir de photos, croquis, fiches techniques et textes, il vous sera possible de découvrir ou redécouvrir cette vallée et de l’appréhender avec un regard nouveau.

 

L'or bleu des Pyrénées T

 

L’or bleu des Pyrénées

Bernard Bertuola
2021, Vox Scriba, 268 p.
À travers son histoire personnelle, l’auteur du livre « L’OR BLEU DES PYRÉNÉES », Bernard BERTUOLA, nous invite à découvrir comment la force motrice des cours d’eau et des lacs des Pyrénées a contribué au développement du transport ferroviaire. Il nous raconte les nombreux aménagements hydroélectriques auxquels il a participé entre 1987 et 2008 et évoque également les grandes manœuvres capitalistes pour mettre la main sur cette énergie, bien public d’une valeur inestimable. Une place de choix est également faite à la participation désintéressée des spéléologues à l’exploitation de l’or bleu des Pyrénées, grand enjeu du siècle à venir.

 

Grottes préhistoriques d'Ariège W

 

Grottes préhistoriques d’Ariège

Jacques Azema et Myriam Cuennet
2021, Myc Art, 148 p.
Les grottes préhistoriques ont conservé les traces des Magdaléniens qui, en conquérant ces univers souterrains clos et structurés, les ont transformés en « sanctuaires » selon le terme d’André Leroi-Gourhan. Figées sur les parois des profondeurs, les œuvres pariétales poursuivent leur traversée du temps et des âges, fascinant le visiteur moderne par leur message symbolique si lointain et si proche à la fois. Les objets d’art offrent, quant à eux, une réalité plus palpable, un instantané de vie qui laisse aussi entrapercevoir une culture homogène et des liens sociaux forts entre les groupes humains.
Cet ouvrage vous invite à découvrir l’univers complexe de ces Magdaléniens au sein de leurs sanctuaires ariégeois, témoins silencieux d’un phénomène unique dans l’histoire de l’humanité.

 

Les noms de lieux roussillon T

 

Les noms de lieux du Roussillon de la protohistoire à nos jours

Renada-Laura Portet
2021, L’Harmattan, 200 p.
Sous la plume de Renada Portet, les noms des villages, hameaux et lieux-dits prennent vie et chair. L’auteure est remontée à la plus haute mémoire – basque – pour déstuquer, gratter, raviver, l’entrecroisement vibrant des langues enfouies : le basque, donc, puis le roman, avec des apports wisigothiques et francs, marqueurs de l’organisation féodale, parfois des diphtongues occitanes, souvenirs de la langue autrefois commune.
Un petit livre essentiel pour qui veut traverser les apparences ; pour qui veut retrouver, vivante, la mémoire de cette terre, encore battante sous l’apparente opacité des siècles ; et pour lire au fil des noms une histoire bien différente de celle que nous enseignent les poncifs des livres d’histoire. Il constitue aussi une mine indispensable pour les toponymistes et les linguistes, et au-delà, un encouragement lancé aux générations futures soucieuses d’approfondir la richesse d’une langue qui n’a pas livré encore tous ses secrets.

 

Aulus T

 

Aulus

Zoé Cosson
2021, L’arbalète Gallimard, 110 p.
Aulus est une station thermale des Pyrénées construite à la Belle Époque, qui ne compte plus, aujourd’hui, qu’une centaine d’habitants. Depuis son enfance, la narratrice y vient chaque année. Elle réside dans l’hôtel désaffecté que son père a acheté un jour aux enchères, point de départ de ses randonnées. Dans le village et sur les chemins, la narratrice écoute, regarde et recueille habitudes et histoires des Aulusiens : la météo, l’ours, la centrale plantée sur une rivière, les élections… Elle en fait un récit, celui d’un écosystème fragile, où hommes et nature cohabitent comme ils peuvent. Où une ancienne mine pollue dangereusement la montagne. Où tout menace de se défaire, malgré la force millénaire de la roche omniprésente. Un récit actuel, métaphore de notre époque, en perpétuelle rupture d’équilibre.

 

Au creux des ombres T

 

Au creux des ombres

Christiane Laborde
2021, La Geste, 208 p.
1942 – Dans un village proche du camp d’internement de Gurs vivent Marcel et Mathilde. Marcel, cimentier, confectionne les pierres tombales des internés morts dans ce camp. Avec son épouse, ils recueilleront secrètement des juifs allemands et polonais. Un roman choral où les points de vue se croisent, se complètent, se répondent pour donner à voir la réalité dans ce qu’elle est, sans l’édulcorer ou la juger à la lumière de ce que nous savons aujourd’hui.

 

Le fils de l'homme T

 

Le fils de l’homme

Jean-Baptiste Del Amo
2021, Gallimard, 240 p.
Après plusieurs années d’absence, un homme resurgit dans la vie de sa compagne et de leur jeune fils. Il les entraîne aux Roches, une vieille maison isolée dans la montagne où lui-même a grandi auprès d’un patriarche impitoyable. Entourés par une nature sauvage, la mère et le fils voient le père étendre son emprise sur eux et édicter les lois mystérieuses de leur nouvelle existence. Hanté par son passé, rongé par la jalousie, l’homme sombre lentement dans la folie. Bientôt, tout retour semble impossible.

 

Les chanteurs de Bigorre T

 

Les chanteurs montagnards de Bigorre

Laurent Chenaux
2021, Classiques Garnier, 638 p.
L’Orphéon est d’abord une invention parisienne fondée en1833 par Wilhem. Ce pédagogue de génie fait entendre au tout Paris émerveillé d’immenses chœurs de ses élèves, de jeunes enfants des écoles, mais aussi des ouvriers, des artisans qui suivent ses cours du soir dans un répertoire de haute tenue, interprété en polyphonie a cappella. En quelques années, la France entière se couvre de sociétés chorales amatrices sur le modèle parisien de Wilhem. Cette formidable aventure orphéonique qui s’est prolongée un peu au-delà du xix° siècle est aujourd’hui complètement oubliée, si ce n’est que, dans un petit coin de montagne des Pyrénées, existe encore une société chorale qui s’intitule l’Orphéon de Luz-Saint-Sauveur.

 

La question catalane T

 

La question catalane – Nationalisme. Séparatisme. Unionisme

Christian Hoarau
2021, L’Harmattan, 172 p.
La question catalane n’est pas nouvelle mais elle a changé de nature avec la tentative de sécession unilatérale d’octobre 2017 et le maintien des forces indépendantistes dans la vie politique. Quelles sont les clefs indispensables pour comprendre ce qui sous-tend les événements de l’automne 2017 et le maintien de la force électorale du mouvement indépendantiste malgré ses divisions ? Cet ouvrage analyse l’origine historique, les causes, les enjeux, le rôle des acteurs et les facteurs déterminants du conflit catalan. Son objectif est d’éclairer tous les aspects d’une réalité dynamique et complexe marquée par la confrontation et d’esquisser les conditions susceptibles de sortir la Catalogne du labyrinthe dans lequel l’ont enfermée les séparatistes et l’État espagnol.

 

Argelès sur mer T

 

Argelès sur mer. Un territoire dans l’histoire

Bernard Rieu
2021, Trabucaire, 160 p.
De la réserve naturelle nationale du Mas Larrieu située au « bocal » du Tech, jusqu’aux 1158 mètres du pic des 4 Termes à l’extrémité occidentale de celle de la Forêt de la Massana (récemment classée au patrimoine mondial de l’Unesco), Argelès-sur- Mer offre une diversité naturelle assez unique sur un seul et même territoire. À ce patrimoine naturel répond un patrimoine historique tout aussi foisonnant : un sanctuaire gréco-romain révélé par des fouilles sur les crêtes de la Massana, le trésor romain de Pujols en partie retrouvé, les Wisigoths enfin localisés à Ultrera, des centaines de silos recensés à Tatzó d’Avall… Après les importantes avancées effectuées par les archéologues et les historiens sur le vaste territoire de la commune d’Argelès-sur-Mer, il était temps de faire le point sur les recherches historiques le concernant.

 

Univers Cathares T

 

Univers cathares- Grandeur nature et toujours vivants

Arnaud Späni et Pascal Alquier
2021, Editions privat, 184 p.
L’Occitanie a hérité du catharisme, tant dans sa culture, son patrimoine, ses villages, ses fêtes, son art de penser étonnamment contemporain. Les cathares, fondateurs de la société méridionale, ont non seulement sculpté un paysage architectural, mais aussi une façon d’être Occitan. Le catharisme, ce monde presque parfait, est toujours vivant aujourd’hui, dans la beauté de l’Occitanie et bien au-delà de simples vestiges, seules traces palpables d’une Histoire et d’une mémoire qui se perpétuent.
Ce monde qui continue de fasciner est à découvrir ou redécouvrir au fil de cet ouvrage aux photos spectaculaires. Une nouvelle façon de parcourir l’Univers cathares, grandeur nature et toujours vivants.

 

Vallées secrètes T

VALLÉES SECRÈTES

Bernard Minier / Entretiens avec Fabrice Lardreau
2021, Éditions Arthaud, 190 p.
Enfant des Pyrénées, Bernard Minier voue un amour profond à ce massif qui a nourri son imaginaire et sa sensibilité. Source d’émerveillement, ses randonnées dans le Comminges l’ont initié au « pyrénéisme », approche globale de la montagne où les expériences physique et culturelle sont indissociables.
Mais la montagne a aussi sa part d’ombre. Terre d’effroi, de mystère et, parfois, de sauvagerie, elle constitue un matériau idéal pour l’auteur de thriller. Au fil de ces entretiens, Bernard Minier évoque ses lectures, ses voyages, son écriture où les reliefs, plus qu’un décor, sont un personnage à part entière.

 

Pic du midi T

PIC DU MIDI /2877

Raphaëlle Jessic
2021, Éditions de plaines en vallées, 224 p.
Une pureté de l’air incomparable, une position excentrée par rapport aux autres sommets, une vue totalement dégagée à 360° et un éloignement suffisant des grandes zones habitées ont contribué à faire du Pic du Midi de Bigorre un site d’observation internationalement reconnu.
La cathédrale pyrénéenne est en perpétuelle évolution comme vous le découvrirez dans cet ouvrage qui retrace l’histoire du plus vieil Observatoire astronomique de haute montagne au monde. Aujourd’hui, l’État a inscrit le Pic du Midi sur la liste indicative de l’UNESCO en vue d’obtenir son classement au titre de bien exceptionnel du patrimoine mondial culturel et paysager.

 

Jean dernier paysan T

JEAN, le dernier paysan face aux Pyrénées

Jean-Paul Abadie
2021, Editions Lafont de Ménat, 176 p.
Cet ouvrage retrace l’histoire de Jean-Noël Dussenty dont les ancêtres venus du Volvestre, à la fin du XIXème siècle, migrèrent jusqu’au pied des Pyrénées à Bazordan. Dès le plus jeune âge, la vie rude et agreste fait de Jean un vrai paysan. Une vie simple, d’homme libre, qui va s’éteindre à l’âge de soixante-seize ans, dans le petit village de Campistrous, face aux Pyrénées.
Les revenus de la petite ferme “Charron” ne suffisent pas pour vivre, aussi la vie de Jean s’écoule-t-elle, entre sa ferme et son emploi secondaire d’ouvrier maçon, puis forestier. Mais la vie de Jean ne peut exister et n’a de sens, sans sa terre et sans ses Gasconnes. Les vaches Gasconnes n’ont plus leur place sans Jean, et l’existence de Jean le dernier paysan, face aux Pyrénées, ne peut se comprendre sans les vaches Gasconnes.

 

GarT

GAR – Pyrénées sauvages

Lilian Sineux, Céline Lecoq
2021, Éditions en apnée, 48 p.
A travers ses forêts, ses prairies et ses falaises, découvrez la faune sauvage du massif du pic du Gar dans les Pyrénées Centrales à travers les photos de Liiian Sineux et les dessins de Céline Lecoq.

 

Mythes et histoire de RolandT

Mythes et histoire de Roland et de Roncevaux

Alexandre Hurel
2021, Arteaz, 112 p.
Le 15 août de l’an 778, l’arrière-garde de l’armée de Charlemagne serait tombée dans un traquenard du côté de Roncevaux. Tous les preux auraient péri, et le plus fâmeux d’entre eux, Roland, serait tombé le dernier.
Une affaire incroyable car, mille deux cents ans plus tard, personne ne l’a oubliée ! Mais voilà, on ne sait pas qui est Roland, on ne sait pas où s’est déroulée la bataille et on ne sait même pas avec certitude qui s’est battu.
Et puis, un jour, quelqu’un a trouvé. On sait assez précisément maintenant ce qui s’est passé, et où. Mais chut ! Car les mythes de Roland et de Roncevaux sont en action, et on ne les dérange pas impunément.

 

Relever la montagne T 1

Relever la montagne

Bertrand Gibert, Philippe Fermigier
2021, Cairn, 158 p.
Dans les dernières décennies du XIX° siècle et les premières du XX°, des amis passionnés de montagne tels Russell, Packe, Wallon, Schrader, Saint-Saud, Meillon, d’Espouy, se sont attachés, tout au long de la chaîne pyrénéenne et sur ses deux versants, à dessiner des panoramas et des tours d’horizon, à établir des relevés topographiques, à dresser des cartes précises de sommets et de massifs.
Ce livre retrace leur aventure artistique et scientifique, en présentant un choix important de leurs travaux et une anthologie de leurs textes. Par la variété de ses illustrations et la précision de ses informations, il propose une synthèse nouvelle sur le sujet, mettant en lumière des personnalités exceptionnelles et une page d’histoire haute en couleur.

 

Pyrénées - Etat des lieux T 1

Pyrénées – État des lieux

Sous la direction de Jean-François Soulet
2021, Cairn, 620 p.
Cinquante ans après le magistral ouvrage de synthèse de François Taillefer, l’éditeur Cairn a chargé Jean-François Soulet de réunir une équipe des meilleurs spécialistes sur la chaîne pyrénéenne pour prendre en compte les acquis obtenus depuis, dans les différentes sciences intéressant l’aire pyrénéenne et élaborer un « état des lieux » rigoureux et complet de l’ensemble pyrénéen. Un « état » qui puisse contribuer efficacement à la réflexion sur l’avenir des populations du massif.

 

De nuages et de pierres T

De nuages et de pierres

Fernanda SANCHEZ-PAREDES
2021, Éditions en apnée, 48 p.
En résidence d’artiste à Bagnères-de-Bigorre, durant le confinement du printemps 2020, Fernanda Sánchez-Paredes nous transmet dans ce contexte sa vision de la station de la Mongie et des vallées alentours. Elle nous donne à voir les entrechocs entre des espaces naturels et une présence humaine contemporaine, où l’environnement massif et aérien semble, malgré tout, conserver l’avantage.

 

Kilomètre zéro T

Kilomètre zéro

Rémi LESCLAUZE
2021, Éditions en apnée, 48 p.
À l’heure où la déforestation n’a jamais été aussi importante, et la question écologique aussi pressante, Rémi Lesclauze nous ouvre le chemin des forêts anciennes des Hautes-Pyrénées, dans une série de photographies en noir et blanc, et nous invite à nous perdre dans la beauté des lieux qu’il a eu le privilège de parcourir, mettant en scène habilement l’économie de lumière. L’émerveillement est au bout du chemin.