Livres reçus 2024

Découvrez progressivement la liste des ouvrages envoyés par les auteurs et éditeurs .

 

Les tours à signaux.

Bernard Rieu (textes), Maichel Castillo (photos)
2023, Éditions Trabucaire, 144 p.

Tour, guàrdia, far, faraó, talaia, fanal autant de noms pour désigner les tours de guet et à signaux, vigies de notre territoire. Si elles n’ont plus la vocation militaire de leurs origines, elles marquent toujours notre imaginaire en s’imposant dans le paysage et veillant aux destinées des habitants d’hier et d’aujourd’hui.

Qui mieux que Bernard Rieu pour s’atteler à la tâche de la connaissance et de la mise en valeur de ces monuments, lui qui, avec tant d’autres, a participé à la restauration de la tour de la Massana.

Dans un premier temps il évoque le contexte historique de leur construction fonction, déclin et leur réhabilitation.
Puis il passe en revue quelques-unes de ces tours emblématiques dans leur état actuel, en rappelant que ces tours ne sont pas des monuments solitaires, mais ont fonctionné en réseaux qui ne demandent qu’à être ravivés.

Les photographies de Michel Castillo qui accompagnent le texte sont une invitation à la découverte.

tours a signaux catalan

Quai

Michel Lac
2023, Éditions La Centaurée, non paginé.
Le fleuve
est gris

Les oiseaux
sont partis

Les poissons s’échappent
du lit du fleuve.

quai

 

Patrimoine du tourisme thermale et de la villégiature en montagne des Pyrénées et d’ailleurs.

Sous la direction de Nicolas Meynen, Laurent Jalabert, Esteban Castañer – Muñoz
2023, Presses universitaires du Midi, 278 p.

Cet ouvrage apporte une connaissance élargie sur le patrimoine culturel thermal dans les Pyrénées en abordant les stations à l’échelle de leur maillage et de leurs caractéristiques, au prisme de comparaisons avec d’autres sites français et européens. La construction des Pyrénées par le tourisme se constate tant dans son legs patrimonial que par ses relations directes et indirectes avec l’ensemble des autres activités.
En prenant appui sur les récentes données de la recherche produites de 2017 à 2021 par le programme européen FEDER TCV-PYR consacré à l’inventaire du patrimoine culturel thermal pyrénéen, cet ouvrage apporte un regard élargi sur ce territoire en quittant l’approche monographique pour étudier les stations à l’échelle de leur maillage et de leurs caractéristiques, au prisme de comparaisons avec d’autres sites français et européens.
Les 17 contributions s’intéressent au cadre urbain et à l’architecture, que le thermalisme a élaborés à la fois par mimétisme et souci de distinction, dans le but de permettre et de rendre désirables des soins et une sociabilité. Mais la montagne a produit bien plus que des équipements thermaux au service d’une clientèle à la fois consommatrice d’eaux de source et désireuse de profiter à la belle saison d’un cadre de vie saisonnier tranquille et paisible en harmonie avec la nature, adapté toutefois à son statut social.
Elle est un espace d’ouvertures et de rencontres, un creuset de formes, de paysages et d’usages.
Patrimoine thermal

Olot.

Jorge Alderete
2023, Éditions Tanibis, 120 p.

Ville de Catalogne bâtie au cœur d’une zone volcanique, Olot est réputée pour être le seul endroit au monde hors de l’île de Pâques où l’on peut trouver une statue moai. De ce point de départ, l’auteur met en exergue divers phénomènes troublants liés à la ville : meurtres en série, manifestations paranormales, comportements déviants ou encore observations d’ovnis. À en croire Dr. Alderete, Olot est peuplée de pirates sanguinaires, de savants fous et autres adeptes de vérités parallèles. La mise en relation de leurs histoires dresse le portrait fragmenté d’une ville inquiétante, qui semble en proie à une malédiction. En alternance avec ces chapitres traités en couleurs, des passages en noir et blanc mettent en scène un mystérieux personnage anonyme, répétant un parcours quasi rituel entre la ville et la zone marécageuse qui la borde.
À l’instar des agents Scully et Mulder, Dr. Alderete nous emmène aux frontières du réel avec ce récit à mi-chemin entre le documentaire et la fiction paranoïaque. Sa ligne claire épaisse et ses compositions psychédéliques soulignent avec brio comment l’étrange peut pénétrer les interstices de la réalité…

Olot

La part des enfants

Claire Michaud-Destriau
2023, Éditions de Borée, 338 p.

Du jour au lendemain, Léna quitte tout, emportant avec elle quelques affaires prises à la hâte. C’est bien loin de chez elle, au Pays Basque, qu’elle trouve refuge pour le fuir, cet homme violent à l’emprise redoutable.
Recueillie par Léontine et Gégé, de vieux fermiers, et entourée des quelques habitants du hameau, Léna s’attelle à reprendre son destin en main. Malgré toutes les précautions, la jeune femme conserve un lien toxique avec son passé.
Il y a ce qu’elle sait, et ce qu’elle ignore. Ce qui la menace même à distance. Et qui la rattrape.

la part des enfants

Horloges d’édifice des Pyrénées centrales

Howard Bradley, Marie-Laurence de Chalup
2023, In extenso, 134 p.

Comminges et Aran, deux parties d’un même pays, l’une liée à la France et l’autre à l’Espagne. Un des « trésors » communs, et jusqu’à récemment complètement oublié dans les deux territoires, est constitué des horloges des clochers. Ces horloges ont été construites entre le XVIIe et le XIXe siècle par des forgerons locaux afin de marquer le passage du temps dans les communautés villageoises. Après des siècles de service, ces mécanismes ont été progressivement abandonnés au profit de mécanismes plus modernes. L’auteur, Howard Bradley, a réussi à les sauver de l’épaisse couche de poussière qui les recouvrait et à leur redonner le fort intérêt culturel qui leur correspondait, lors d’un immense travail d’inventaire, de classement et de restauration, totalement bénévole.

Horloges d edifice

Jusqu’à que l’heure éclate. Textes pyrénéens écrits pour la bouche

Amandine Monin
2023, Les mots perchés, 104 p.

Par la couleur d’un village dans la nuit d’Agüero, laisse
au col de Spandelles tes mains
courir le myrtillier ta langue
suer la note d’Août, ouvre
tes oreilles au secret des buissons

Jusqu’à ce que l’heure éclate

heure eclate

La dernière traque.

Georges-Patrick Gleize
2023, Calmann-Lévy, 320 p.

Xavier a récupéré un ordinateur dans une déchetterie de Toulouse au grand dam de sa compagne, Sandy, qui a les vieilleries en horreur. Le disque dur conserve les traces de deux utilisateurs. Sur Internet, il apparaît que ce ne sont pas des inconnus : la disparition mystérieuse de l’un, ingénieur à l’Aérospatiale, a fait la une des médias quelques mois auparavant ; quant à l’autre, femme de ménage dans un grand hôtel de la ville, elle vient de se tuer en chutant d’un balcon.
Xavier et Sandy comprennent vite qu’ils en savent déjà trop.
Non seulement on met leur appartement à sac mais on s’en prend à leur vie. Ils partent se réfugier dans la maison d’une grand-mère de Sandy dans un hameau perdu de la haute Ariège : onze habitants qui, à défaut d’être dans la force de l’âge, ont du caractère…
L’étau sur le hameau se resserre. Les villageois peuvent-ils sauver les fugitifs ? Comment échapper à une bande de tueurs ?
Et quel sinistre secret cachait l’ordinateur ?

Derniere traque

Je suis catalan, mais je me soigne.

Juan Milhau-Blay
2023, Héliopoles, 244 p.

Depuis 1659, la Catalogne est coupée en deux. Il y a une Catalogne au nord des Pyrénées, un territoire rattaché au joli pays autoproclamé des Droits de l’Homme.
Et une autre, au sud des montagnes, intégrée à la cocasse monarchie catholique espagnole.
De l’ethnogénèse de la Catalogne à ses relations avec ses voisins espagnol et français – sans oublier l’avis de tata Hortense – Juan Milhau-Blay brosse le portrait en creux, bosses et ecchymoses, d’une terre mal connue, souvent méprisée mais encore vivante… pour le moment.

catalan mais me soigne

Les plus beaux villages des Pyrénées

Patrice Teisseire-Dufour (textes), Arnaud Späni (photos)
2023, Éditions Sud-Ouest, 128 p.
Allez viens, on va visiter les plus beaux villages pyrénéens ! D’Ainhoa au Pays basque à Santa-Pau en Catalogne, en passant par Sauveterre-de-Béarn, Alquezar, Saint-Bertrand-de-Comminges, Lagrasse, Castelnou, nous avons sélectionné 28 des plus beaux villages que comptent les Pyrénées, tant pour leur charme que pour la qualité et la richesse de leur patrimoine architectural, certains ayant même décroché le pompon de Plus beaux villages de France.Ici, dans ces merveilles du passé, vivent et agissent des personnes, artisans, artistes, restaurateurs, apiculteurs ou télétravailleurs, qui ont pris le parti de vivre au rythme de la montagne. Certains d’entre eux viennent compléter le portrait de leur village.Ce livre permet de se réjouir de la splendeur de ces lieux, souvent en dehors des grands axes, retirés de la fureur du monde, et qui riment avec calme et sérénité, douceur d’un certain art de vivre et attirant souvent par là-même des artisans ou des artistes.

plus beaux villages

Les plus beaux arbres des Pyrénées. 250 histoires, légendes, récits.

Francis Baro
2023, Éditions Sud-Ouest, 192 p.

Une odyssée à la recherche des arbres remarquables des Pyrénées…
Certains ont 150 ans, d’autres, comme le genévrier cade d’Opoul-Périllos (Pyrénées-Orientales), 1 800 ans… Certains sont classés. Tous ont une histoire, un ancrage, une force qui peuvent nous inspirer, nous fasciner, nous émouvoir.Francis Baro est parti à leur recherche. Il nous invite à découvrir, grâce à une documentation très riche, ces arbres remarquables, à les aimer et à les respecter.Dans sa quête, il a parcouru toute la chaîne des Pyrénées, du Béarn à l’Aragon, des Hautes-Pyrénées à la Catalogne, et a rencontré de nombreux témoins qui lui ont transmis leurs connaissances.

les plus beaux arbres

Merveilleux lacs des Pyrénées

Laurent Doldi,
2023, TMSO éditions, 128 p.
Du printemps à l’automne, avec d’infinies nuances de vert ou de bleu, contemplez 145 merveilleux lacs des Pyrénées. D’ouest en est, en grand format, des lacs réputés tels qu’Ayous ou Gaube, qui sont sublimés par des pics comme l’Ossau ou le Vignemale, et d’autres moins connus. En France, Espagne et Andorre.
De 2015 à 2023 l’auteur a guetté les plus belles lumières pour immortaliser ces magnifiques plans d’eau, sous le soleil ou à la lueur des étoiles.
Pour chaque lac, accès en véhicule et durée de marche sont indiqués, et les principaux pics repérés. Avec index alphabétique, et tableau par temps de marche croissant, pour tous niveaux : de 0h00 à 5h30 aller, du promeneur au montagnard entraîné.

Merveilleux lacs

Leurs montagnes : 32 personnalités racontent.

Fabrice Lardeau
2023, Glénat, 264 p.

Quel est le point commun entre Boris Cyrulnik, Patrice Leconte, Bernard Minier, Gautier Capuçon, Mathieu Ricard, Marie-Hélène Lafon, Axel Kahn, Cécile Coulon, Éric Antoine, Paolo Cognetti et Dominik Moll ? Leur passion pour la montagne. Du coup de foudre enfantin au dépassement de soi, de l’émerveillement au retrait du monde, de l’éveil sensuel au combat écologique, chacune et chacun nous invite à faire un bout de chemin en sa compagnie, à partager ses sensations et ses émotions d’altitude.

Leurs montagnes

Là-bas, la forêt m’attend.

Patrick Fort
2023, Passiflore, 240 p.
« Moi, tu sais, ce que j’aimerais, juste, c’est revoir une forêt. Comme elles existaient avant. Ici, tout est détruit. Ils tuent même les arbres. Eux aussi, pourtant, ils n’y sont pour rien. »
Léon Duvignac et Léopold Pujo, deux amis d’enfance, quittent pour la première fois leur village natal pour être projetés dans le brasier infernal de la Grande Guerre. Plus de cent ans après, François hérite d’un mystérieux carton. Il y découvre un carnet rédigé par son aïeul, Léon, contenant ses souvenirs de guerre. Dès lors, il n’aura de cesse de traquer la vérité pour rétablir l’honneur d’un homme oublié par la France.
Roman sur la mémoire collective et les souvenirs intimes, la culpabilité et le rachat, Là-bas, la forêt m’attend est un hommage vibrant au pouvoir des mots capables de consoler et de réparer.

la bas foret m attend

Hors d’atteinte.

Marcia Burnier
2023, Cambourakis, 152 p.
“Elle trouvait que fuir demandait moins d’énergie que se battre. Désormais elle doute : est-ce qu’on fuit pour éviter de souffrir ou pour se raccommoder en silence sans troubler personne ?”
Après plusieurs années d’une relation d’emprise avec un homme, Erin a trouvé la force de s’échapper pour recommencer sa vie seule. Du jour au lendemain, elle adopte une chienne qui devient une compagne indispensable, loue une maison isolée dans un village des Pyrénées où elle n’a plus à craindre d’être jugée, et se réapproprie son quotidien, en apprenant à vivre au rythme des saisons et de la nature.
Après le succès des Orageuses, Marcia Burnier nous offre un deuxième roman de résistance et de reconstruction qui aborde avec force les questions de violences, de consentement et de domination patriarcale au sein du couple.

Hors d atteinte

 

La constellation de la sandale

Sandrine Cnudde
2023, Éditions Lanskine, 128 p.

Après la pandémie, qu’est-ce qui fait société ? Comment trouver sa place entre les campagnes rurbaines et la nature réglementée ?

En 2020, Sandrine Cnudde traverse seule l’Occitanie à pied. À l’étape, elle lit des poèmes chez l’habitant. Journal de voyage ramifié de poèmes, interrompu de courts-circuits temporels et sensibles, Sandrine Cnudde nous livre un récit poétique peuplé de personnages, de portraits. On partage avec elle l’immersion dans des décors discrets ou splendides, des nuits à la belle étoile, d’éprouvantes chaleurs, une chute fulgurante, des discussions autour de la vie culturelle des territoires reculés et l’impact de la pandémie. Ce livre est une tentative de représenter la vie des lieux en marge de l’attention médiatique à une période où rencontrer l’autre est difficile, où l’on capte la voix des dolmens et des éoliennes, où l’on cherche ce que masquent les ronces en tricotant le collectif à l’intime. L’énergie et la richesse des variations de la prose au poème guide le lecteur, comme une constellation pour le voyageur égaré, ouvre à une conscience des choses modestes voire invisibles, une conscience d’être au monde.

 

constellation sandale

 Le Canigó, une île éphémère en Provence. El Canigó, illa efímera de Provença

Bilingue Français-Catalan

Le Canigó est une île. Une île perdue au beau milieu de la Méditerranée. Des Saintes-Maries-de-la-Mer (Bouches-du- Rhône) à Toulon (Var), deux fois par an et dans des conditions très précises, il apparaît sur l’horizon. Puis sa silhouette disparaît pour ne revenir que quelques mois après. De quoi nourrir légendes, galéjades et autres mystères.

Alain Origné, ingénieur de recherche au CNRS de Marseille, aborde tous les aspects qui rendent possible cette extraordinaire observation. Il sera question d’astronomie, d’optique, de physique et de météorologie mais aussi d’histoire.

De magnifiques clichés donnent à voir un Canigó méconnu.

Canigo

Les Pyrénées de Victor Hugo : un voyage à vélo.

Tazab
2023, Elytis, 128 p.

L’été 1843, Victor Hugo, tutoyant déjà les sommets de la gloire, décide de partir se ressourcer dans les Pyrénées, en compagnie de son amante Juliette. Un petit mensonge à sa femme et à Léopoldine, sa fille – dont il apprendra le décès tragique quelques semaines plus tard -, et le tour est joué.
Partis de Bordeaux, tous deux vont visiter Biarritz, Bayonne puis une partie de l’Espagne avant de prendre du bon temps à Cauterets.
Presque deux siècles plus tard, Tazab entreprend le même voyage, à vélo, et poursuit la traversée de l’ensemble de la chaîne montagneuse, d’ouest en est. Avec Victor sur le porte-bagages, la chevauchée cycliste prend des allures d’épopée pyrénéenne au grand air, pour redécouvrir ce territoire aussi vaste que majestueux.

Tazab soigne son physique en pratiquant le vélo, son mental en dessinant et en écrivant, les autres quand il exerce son travail de médecin. Il réside dans un vaste terrain de jeu cycliste, parmi les monts d’Auvergne, à Clermont-Ferrand.

Pyrenees de v hugo velo

Par monts et par vaux. Petit abécédaire des paysages.

Martin de la Soudière
2023, Anamosa, 224 p.

D’alpage en verger : l’ethnologue du dehors et arpenteur Martin de la Soudière, remarqué notamment pour son superbe Arpenter le paysage (2019), livre ici un abécédaire personnel et nourri de littérature des motifs paysagers.
D’alpage en verger, de bocage en sommet, d’étang en marais… Voici quelques-uns des motifs qui marquent en profondeur le territoire de la France tout comme les paysages intimes de l’ethnologue et arpenteur Martin de la Soudière. Dans cet abécédaire délibérément parcellaire, il en a répertorié vingt-deux et les décline de manière généreuse et joyeuse, selon cette approche qui lui est propre, personnelle et polyphonique, autant littéraire que géographique.
Ces motifs paysagers sont aussi des lieux : non pas des hauts lieux, mais des lieux ordinaires, des lieux communs en commun. À la fois singuliers et emblématiques, ils nous interpellent, renvoyant ainsi plus largement à notre culture de l’espace et de la nature. Cet ouvrage est aussi un appel à se rendre sur place, non comme un parcours fléché en suivant un guide, à la recherche du pittoresque, mais comme une promenade buissonnière, à l’écoute de nos sensibilités collectives et individuelles.

par monts et par vaux

Mendikoak.

Platero Laurent ; Billès Claude ; Errotabehere Argitxu
2023, Association Encres, 112 p.

(Bilingue, euskara, français)


Mendikoak sont celles et ceux de la montagne. Au Pays Basque, plusieurs s’y promènent et y randonnent, associant ce territoire avec un acte de loisirs. Mais que font les personnes qui y travaillent et y exercent une activité, qui « vivent » la montagne basque ? Ce livre dresse les portraits de huit femmes et hommes qui ont accepté d’accueillir dans leur quotidien l’auteur Laurent Platero et le photographe Claude Billès : une ostéopathe pour animaux, une éleveuse de brebis et de porcs basques Kintoa, un duo d’artisans designers, une conseillère municipale, un apiculteur, un photographe et musicien, un accompagnateur en montagne. Présentés par les mots et les images, dans une approche littéraire et artistique, celles et ceux de la montagne parlent de leur territoire et des lieux qui les inspirent. Les textes sont proposés en français, et traduits en basque par Argitxu Errotabehere. Pour que l’exploration soit celle de tous, une série d’ateliers créatifs ouverts à tous a permis d’aborder ces rencontres par le biais de la poésie et du dessin. Une restitution de ces créations est également proposée dans ce livre.

Mendikoak

 

Le chant des pierres.

Bernadette Pécassou-Camebrac
2023, Albin Michel, 272 p.

Fille de carrier, la jeune Angèle a grandi dans un petit village de Bigorre. Alors, lorsque en ces tumultueuses années 1920 son amie Elise lui propose de s’installer à Bagnères de Bigorre, ville synomyme de liberté, elle se prend à rêver.
Aussi timide et réservée qu’Elise est impertinente et aventurière, Angèle ne se doute pas des défis que lui réserve ce nouveau monde. À commencer par celui d’être embauchée par le pire ennemi de son père, Mathieu Arras, fils d’une des grandes familles de marbriers de la région, avec qui elle se rendra à Versailles, où se trouvent les plus beaux marbres…
Angèle sera-t-elle loyale aux valeurs de son père ou suivra-t-elle le tourbillon de la modernité ?
Au coeur du pays lumineux des Hautes-Pyrénées, Bernadette Pécassou brosse dans ce roman le portrait d’une société en pleine mutation, où l’amour s’affranchit de tous les obstacles.

le chant des pierres

L’échelle vers Dieu,

Georges Planté
2023, auto-édition, 342 p.

1567 Le 14 décembre, nichée dans un écran de verdure au pied du château de Mauvezin, l’abbaye de l’échelle vers dieu dirigée par les moines cisterciens semble défier le temps. Le Béarn, la Bigorre, le Nébouzan et la ville de Toulouse se retrouvent dans la tourmente des guerres de religion. Les tensions entre catholiques et protestants s’enflamment. Les astrologues et les faux prophètes annoncent l’apocalypse voulue par le tout puissant pour combattre l’hérésie. Le monde se désagrège et s’enfonce dans une époque de terreur. La haine construit son nid dans l’ignorance des hommes. Le capitaine Jean Guilhem de Linières est aspiré dans ce tourbillon de violence inouïe qui bouleverse le XVIe siècle. Converti à la nouvelle religion, il perd son humanité dans les folies de la vengeance. La fureur iconoclaste s’abat sur les abbayes et les églises dans tout le pays. Dans l’ombre le mal absolu le poursuit de son délire meurtrier. Un piège fomenté contre sa personne le mène dans la cité de Bagnères, la ville aux milles ruisseaux.

l Echelle vers dieu

Journal d’une montagne.

Rémi Huot
2023, Le mot et le reste, 230 p.

Poussé par le désir de lier son quotidien à la nature sauvage, Rémi Huot s’est attaché à une échancrure dans la montagne. D’un bout à l’autre de l’année, l’auteur est retourné vivre dans un orri de pierre, logé à deux mille mètres d’altitude dans les Pyrénées, ouvert aux pins, aux hêtres, aux genêts et aux quatre vents. Il y est resté assez longtemps pour sentir le dur froid de l’hiver, les promesses du printemps, les sévères radiations de l’été, et le saisissant déclin de l’automne.
Au pied des pics du Bernard Sauvage et du Madres, il a cheminé en silence, au hasard des forêts ravinées, des rivières torrentielles et des sommets gardés près des nuages. À l’écart des hommes, il a espionné la cambrure d’un tétras, poursuivi la noblesse d’un grand cerf et accompagné la jeunesse d’un aigle royal. Il s’est impatienté de la fonte des neiges et s’est arrêté devant l’essoufflement d’une étoile au-dessus de sa cabane. Il a cherché la beauté dans tout ce qui éclôt, croît et meurt.

journal d'une montagne

Avant la forêt

Julia Colin
2023, Aux forges de Vulcain, 384 p.

Dans un monde à bout de souffle, l’économie s’effondre et les grandes villes se vident, relâchant sur les routes des familles à la recherche de protection et de nourriture. Elie, ses parents et Calme, une amie d’enfance désormais orpheline, s’installent à Massat, au coeur d’une vallée des Pyrénées, protégée depuis longtemps de la folie du monde. Les gens y vivent d’entraide et de troc. Il y a un maire, de l’eau potable et un peu d’électricité.
Elie rejoint la Milice, le services d’ordre formé par les jeunes, tandis que Calme plonge dans la forêt. Et, peu à peu, deux mondes vont s’affronter : la Nature et les humains, incapables de se libérer de leur violence.

avant la foret

30 jours dans un igloo au cœur des Pyrénées :
hivernation au pays de l’ours.

Patrick Espel
2023, Bonneton, 128 p.

En février 2021, Patrick Espel décide de vivre une expérience étonnante : hiverner 30 jours dans un igloo au coeur des Pyrénées. Au fil des pages, il nous raconte ses motivations, son installation et la construction de l’igloo, son quotidien dans cet environnement glacial, mais aussi ses moments de contemplation et de découverte de la nature qui l’entoure.
Au-delà de l’aventure humaine, l’auteur profite également de cette expérience pour s’interroger et nous sensibiliser sur les espèces animales menacées et la responsabilité de l’homme dans la préservation de la vie sauvage. En fin d’ouvrage, il donne la parole à 5 spécialistes qui nous éclairent plus spécifiquement sur les espèces en danger dans les Pyrénées et sur les raisons de leur nécessaire protection.

30 jours igloo