Programme 2020

ATTENTION : programme maintenu mais ABSENCE D’EXPOSANTS.

Le 11e Salon du Livre Pyrénéen est maintenu ce week-end du 3 et 4 octobre. Les lectures, conférences et projections programmées, qui débutent dès le 2 octobre avec le film Maximum moderne d’Edmond Carrère (20 h 30 halle aux grains) auront lieu comme prévu.
Mais, du fait des conditions météorologiques annoncées, la partie “marché aux livres pyrénéens” qui été installée à l’extérieur, a été annulée. A l’exception des deux libraires du Salon du Livre Pyrénéen qui sont rapatriés au sec, il n’y aura donc pas d’exposants présents ni les auteur-e-s les accompagnant. Nous le regrettons.
Nous invitons toutes et tous à nous rejoindre pour profiter des propositions programmées cette année dont la richesse d’approche et de thématique est indéniable. Votre présence sera aussi un encouragement pour les bénévoles de Binaros pour repartir très vite dans l’organisation de la 12e édition du Salon du Livre Pyrénéen des 2 et 3 octobre 2021…

 

TÉLÉCHARGEZ le PROGRAMME 2020

salonlivrepyreneen_couv_programme

Gare

Dimanche 4 octobre de 14 h 30 à 16 H, à la Halle aux grains (à l’abri donc !), Bagnères-de-Bigorre.
Trains des Pyrénées; Hier, aujourd’hui et demain ? Quel place demain pour le train dans les Pyrénées, chemin de fer qui relie les humains, permet la découverte des massifs, marque le paysage d’une histoire en pleine actualité.
Table-ronde en collaboration avec Pyrénées Magazine animée par Patrice Teisseire-Dufour reporter, avec Antoine Hurand (Gare en gare dans les Pyrénées (MonHélios), 2019)), Alain Cazenave-Piarrot géographe membre du CRÉLOC- Comité pour la RÉouverture de la Ligne Oloron-Canfranc, Pascal Desmichel (co-auteur avec Frédéric Faucon de Patrimoine extraordinaire du chemin de fer dans les Pyrénées, Éditions Bonneton, 2018).

 

Vénus

Dimanche 4 octobre 16 h 30, Halle aux grains, conférence La Vénus de Lespugue révélée. Vénus ou dame, la préhistorienne, Nathalie Rouquerol, revient sur la découverte de cette petite statuette d’environ 25000 ans, retrouvée dans les contreforts pyrénéens de la Save. Elle en donne une lecture originale, fondée sur les connaissances et le toucher. Une statuette qui s’inscrit, stylisée, dans la frise de Binaros.
A ne pas manquer !

 

Paysages

Peu de bagages

Dimanche 4 octobre, à 11 h à la Halle aux grains,
Avec peu de bagages (Ligueros de equipaje). chronique de l’exil républicain, par la compagnie Équipage (Montpellier), Prix du Livre Pyrénéen – Littérature 2019 (auteur Jesus Arbues, traduction Jean-Claude Dutilh et Teresa Sas,
Editions de la ramonda, 2019). Mise en scène Hervé Lancel, acteurs : Pierre-Simon Ramon, Sylvère Santin.
La pièce est un dialogue se déroulant en France entre un petit-fils et son grand-père, ce dernier ayant vécu la Retirada et la guerre civile du côté républicain….

 

Pyrénéisme

 Pyrénéisme d’hier et d’aujourd’hui. Un film de Laurence Fleury

Laurence Fleury à travers de nombreuses rencontres revient sur cette idée ou pratique que serait le pyrénéisme auquel doit tant le Salon du Livre Pyrénéen. Regards sur l’hier, les « pères du pyrénéisme » et sur les pratiques et paroles d’aujourd’hui.
Le film sera suivi d’un temps d’échange avec la réalisatrice, Patrick Dupouey, l’auteur pyrénée-iste/en ?, de Pourquoi on grimpe sur les montagnes ? (éditions Guérin, 2012). Un questionnement de type philosophique sur l’art de grimper les montagnes.
Présentation et animation, Florian Jaqueminet (La Revue pyrénéenne).
A la Halle aux Grains,
Bagnères-de-Bigorre

 

Amandine Monin

anères sit

seb cazes

Dans le cadre de la 11e édition du Salon du Livre Pyrénéen qui se tiendra à Bagnères-de-Bigorre les 03 et 04 octobre prochain, la Médiathèque accueille du 8 septembre au 3 octobre l’exposition “Les Pyrénées de Seb Cazes”, illustrateur.
À cette occasion, rendez-vous mercredi 30 septembre à 16 h 00 pour échanger avec Seb Cazes autour de son métier d’illustrateur, de ses sources d’inspiration, de ses thèmes de prédilection…
En prime, séance de dédicaces de la bande dessinée « Histoires de montagnes » (Éditions Alain Beaulet, 2014). Ouvrages disponibles à l’achat sur place au prix de 18 €.

À savoir : Les œuvres exposées dans le hall de la médiathèque sont en vente.

Pour plus de renseignements, contacter directement l’illustrateur via son adresse mail : sebleputois@free.fr

Sur inscription (40 personnes max.). Informations et réservations auprès de la Médiathèque au 05 62 95 34 64 ou par mail mediatheque@haute-bigorre.fr

 

Habiter un territoire Lieu

affiche-ferrer-site

lien :  https://traversiens.com/event/a-la-recherche-des-canards-perdus/

visuel_Pau

Lire les Pyrénées Actu

Actu 2

J’IRAI LIRE DES POÈMES CHEZ VOUS

SANDRINE CNUDDE

Cadre et contexte

Invitée par l’association Binaros au Salon du livre pyrénéen de Bagnères-de-Bigorre les 3 et 4 octobre 2020, j’ai décidé d’y aller à pied depuis chez moi, à l’autre bout de la région Occitanie.  Je marcherai environ 640 km pour retrouver les autres invités du salon et notamment Amandine Monin autour d’un petit-déjeuner / lecture le 3 octobre à Bagnères. En chemin, elle fera comme toujours : photographier, prendre des notes, expérimenter, engranger.

Qui ?

Sandrine, après une formation de paysagiste, a travaillé pour Michel Bras en son restaurant de Laguiole comme cueilleuse de plantes… Grande marcheuse, elle est poète, photographe, passionnée par les peuples premiers et particulièrement ceux des régions boréales.

Les lectures

Elle a contacté une dizaine de lieux divers (paysans, librairie, cafés, etc.) pour leur proposer de l’héberger contre une soirée de rencontre et lecture de poésie sur leur site. Ainsi, toujours en itinérance, elle fera entendre ses poèmes inspirés d’autres itinerrances mais aussi ceux qui l’accompagnent depuis longtemps. Notamment ceux de la tradition des peuples premiers*. Concrètement, à son arrivée, une douche, des vêtements propres et hop, lecture et discussion autour d’un repas partagé. Nuit sur place et départ le lendemain.

Rémunération : en principe, rémunérée au chapeau.

* Sandrine lira des textes traduits du mazatèque, du quechua, de l’inuktitut, de l’abenaki, du navajo, ainsi que des poèmes de son cru et des traductions de Tomas Tranströmer. Et des surprises ?

Bibliographie non exhaustive de Sandrine

Groenland – Dans la gueule du ciel, éd. Light Motiv, 2018 (poésie).

Lozère – Patience des fauves - Réseau d’affûts en territoire poétique, éd. Po&Psy/Erès, collection “a parte”, 2017 (poésie).

Corrèze – Habiter l’aube, éd. Tarabuste, collection “La route des cinq pieds” 2016 (poésie).

Pyrénées – Gravité, gravedad, éd. Lanskine, collection “L’instantané”, 2015 (poésie).

Norvège – Le vide et le reste, éd. Tarabuste, collection “La route des cinq pieds”, 2012 (poésie).

 

Actu 3